jordanie

Dans les environs de la Mer Morte

Jour 4 : Madaba, Mont Nébo & Mer morte 
Une journée intense nous attend puisque nous décidons de visiter 3 sites aujourd’hui.
On commence avec les belles mosaïques des églises de Madaba. La ville est réputée pour cet art et on comprend pourquoi ! Les mosaïques, datant de l’époque byzantine, sont superbes ! Elles valent le coup d’œil !  Nous visitons l’église Saint Georges et celle des Apôtres.


On poursuit ensuite avec le Mont Nebo. Sur la route, on s’arrête dans une fabrique de mosaïques. C’est l’occasion d’en apprendre un peu plus sur ce savoir-faire ancestral. Nous observons un mosaïste à l’œuvre. On nous explique que les petits cailloux de mosaïques sont des fragments de pierre naturellement colorées. Après avoir dessiné le croquis sur une toile, on commence à coller les morceaux de pierre, préalablement découpés grossièrement. Au fur et à mesure du collage, la mosaïque prend forme. Il faut ensuite plusieurs jours de séchage avant de retourner le dessin et décoller délicatement le drap. La partie travaillée n’était donc que l’envers du décor !  Ce travail, très minutieux, peut prendre des mois en fonction de la taille du croquis !
Après cette pause culturelle, nous arrivons au Mont Nebo. C’est ici que se trouve le sanctuaire de Moïse.
Malgré un temps nuageux, on aperçoit au loin Israël et la Mer Morte. C’est d’ailleurs la dernière étape de notre journée. Située à -424 mètres par rapport au niveau de la mer, c’est le point le plus bas sur Terre ! Nous allons donc perdre près 1000 mètres d’altitude !
Pour marquer le coup, ce n’est pas tous les jours qu’on peut se baigner dans la Mer Morte, on a choisi un bel hôtel (il n’y a pas beaucoup d’autres choix de toute façon ! ). Ni une ni deux, on se met en maillot et on débarque sur la plage privée de l’hôtel.
Réputée pour son taux de salinité, 10 fois plus élevé que dans l’océan, la mer est d’huile. En entrant dans l’eau, la sensation est vraiment étrange ! Sans rien faire, notre corps bascule d’un côté ou de l’autre et nous voilà allongés sur l’eau, sans aucun effort ! C’est stupéfiant et rigolo en même temps !
On prend la célèbre photo sur l’eau en train de lire en livre, comme si on était allongé sur une chaise longue.
Une expérience unique à ne pas manquer lors d’un voyage en Jordanie !

Minute culture :
Savez-vous pourquoi on surnomme cette mer la « Mer Morte » ? Car son taux de salinité est tellement élevé qu’aucun poisson ou végétal ne peut y survivre plus d’une minute ! Rien ne pousse ou rien ne vit dans cette mer ! 
Ce phénomène, unique au monde, n’est pas dû au fait qu’il y ait plus de sel dans cette mer que dans une autre, mais simplement au fait qu’il y ait moins d’eau ! C’est donc son taux de concentration en sel qui est anormalement élevé ! 
 
Jour 5 : Visite du château de Kerak
Nous continuons notre descente vers le sud du pays en direction du château de Kerak. Sur le chemin, nous longeons la Mer Morte. Le soleil est au rendez-vous et les nuances de bleus sont superbes ! On observe les avancées de sel formant des cristaux blancs au bord de l’eau. C’est sublime !

On arrive à Kerak en fin de matinée (compris dans le Jordan Pass). Nous ne sommes pas subjugués par cette visite malgré les passages secrets sous-terrain qui nous amusent beaucoup !
Nous passons ensuite au travers le Wadi Mujib (dans lequel on peut d’ailleurs randonner en saison) et le Wadi Al Hasa. Ces superbes canyons aux couleurs ocres-rouges éblouissent notre route. On décide alors de pique-niquer en face de ce panorama à couper le souffle !

La fin de la route est un peu moins facile, le brouillard s’en mêlant. On ne voit plus à plus de 2 mètres ! La prudence est de mise, nous avançons à tâtons ! Dommage car la Route des Rois est considérée comme l’une des plus belles du pays !