Chili

Chili : Bilan, itinéraire & budget

Capitale : Santiago Monnaie : peso chilien (1€ = $750 en Avril 2018) Nb d’habitants : 17,9 millions

Une odeur : l’algue rouge (ils s’en servent comme gélifiant, c’est assez répugnant !) Un personnage : Pablo Neruda, célèbre poète et homme politique chilien. Prix Nobel de littérature en 1971.

Ce à quoi on s’attendait : honnêtement, pas grand chose. On ne connaissait pas trop ce pays à part le désert d’Atacama (que nous n’avons pas fait) et le street art de Valparaiso

Ce que l’on retiendra : les capillas Marmol, le bout du monde à Puerto Williams, la pluie a Chiloé et une situation économique parmi les plus développée de tous les pays que nous avons fait en Amérique latine

Les hébergements : Il est très facile de trouver de quoi se loger au Chili ! Les prix sont un peu moins élevés que l’Argentine (on peut s’en tirer pour 20€/nuit pour une chambre double en basse saison, hors Atacama). Ils sont tous propres et on peut les payer par carte ! Bonheur !! Il existe beaucoup de « cabañas », sorte de petite maison en bois, très pratique quand on est 4 ! Nous avons aussi essayé le Couchsurfing à Santiago et ça s’est super bien passé ! On le recommande dans ce genre de pays 🙂

Les transports : Nous avons uniquement pris des bus et ça s’est très bien passé ! Ils sont à l’heure, de qualité et pas excessivement chers (comparés à l’Argentine). Nous n’avons pas pris l’avion mais il semble qu’il y ait des vols pas trop cher pour Atacama depuis Santiago. Dans les grandes villes, les bus locaux et le métro desservent bien la ville. Attention en revanche au niveau de la Carretera Austral car en basse saison, les liaisons entre les villes sont moins fréquentes et surtout la route n’est pas toujours goudronnée (notamment pour aller à Rio Tranquilo).

La nourriture : Nous avons trouvé que la nourriture chilienne ressemblait beaucoup à celle de l’Argentine (notamment avec les empañadas) à la différence qu’il y a beaucoup plus de poisson ! Nous n’avons pas vu beaucoup d’almuerzos comme en Bolivie ou au Pérou.

Les spécialités chiliennes sont : – Le curanto : technique de cuisson sous terre – Le chinchea : montagne de frites surmontées de viande, d’œufs et de légumes – Les empeñadas : sorte de chaussons salés et frits fourrés de viande, de fromage ou de fruits de mer – Le pastel de choclo : gratin de maïs, oignons, viande bien graisseux et bien costaud. Il cale les grosses fringales – Le pisco : l’alcool local ici. Il y a une concurrence avec le Pérou pour savoir quel est le meilleur. A vous de goûter et de décider. C’est un alcool à base de raisin blanc que l’on boit comme en cocktail. – Le mote con huesillos : du thé froid très sucré avec des morceaux de pêche et du blé ! Ça hydrate et nourrit en même temps. Très présent à Santiago.

Nos coups de cœur : 1. Capillas Marmol et ses nuances de bleus sur les roches polies par le vent ! 2. Île de Pâques : ses Moaïs, des paysages et son atmosphère tranquille 3. Punta Arenas et ses pingouins

Notre itinéraire : Nous avons passé 1 mois au Chili, et comme l’Argentine, ça passe vite car c’est un pays très étendu ! Nous sommes arrivés par la Patagonie et nous sommes remontés petit à petit pour arriver jusqu’à Santiago. Nous avons volontairement choisi de ne pas faire la région du désert d’Atacama car on nous avait dit que c’était très cher et assez ressemblant au Sud Lipez, que nous avions déjà fait en Bolivie.

En détails : Puerto Williams = 1 jour Punta Arenas = 1 jour Torres del Paine = 3 jours El Calafate = 2 jours (Argentine) El Chaten = 4 jours (Argentine) Puerto Rio Tranquilo = 3 jours Coyaique = 2 jours (Chili) Chiloé = 3 jours (Chili) Valparaiso = 2 jours Santiago = 3 jours Ile de Pâques = 5 jours

Le budget : Sur un mois passé au Chili, nous avons dépensé 35,40€/personne/jour (sans compter l’Ile de Pâques). Les postes sont assez équilibrés entre le transport, les logements et la nourriture. Nous n’avons pas fait d’excès dans ce pays ! 😉

Budget Ile de Pâques : En 5 jours sur place, nous avons dépensé 46€/personne/jour. Etant donné les prix élevés des logements sur l’ile, nous avons décidé de dormir en camping (tente), ce qui a permis de rentrer dans les clous en terme de budget ! Pour ne passer à côté d’aucun site, nous avons loué une voiture pendant 2 jours et ainsi être libres !

Nos rencontres :Adrien & Marion : un couple d’Angevins partis en tour d’Amérique latine pendant 8 mois. On s’est rencontrés après un bus de nuit à la frontière argentine et on ne s’est pas lâchés pendant les 15 jours suivants ! 🙂 – Onzemoisontheroad : un couple de Parisiens (mais bientôt Bordelais) partis en tour du monde pendant 11 mois. Une journée à déambuler dans les rues de Valparaiso bien sympathique ! N’hésitez pas à aller jeter un coup d’oeil à leur compte Instagram 😉 – Lebalutour : un couple de Parisiens partis en tour du monde pendant 8 mois. On s’est croisés sur l’île de Pâques pour leurs derniers jours de voyageurs ! – Leonardo : notre couchsurfer de Santiago. Nous avons passé nos derniers jours sur le continent sud-américain avec lui ! Une chouette expérience ! On adore son chat aussi !

Bilan de notre mois passé au Chili : Nous avons beaucoup aimé ce pays même si nous n’avons pas eu un coup de cœur : nous n’avons pas ressenti d’âme et de chaleur humaine même si les Chiliens sont très sympas ! En fait, on a plutôt eu l’impression qu’il y avait de très belles choses à voir mais un peu dispersées, ce qui ne donne pas un sentiment d’unité.