Chili

Sur les routes de la Carretera Austral

Après notre bus de nuit depuis El Chalten, nous arrivons aux aurores à Los Antiguos, la ville frontière avec le Chili.

Le poste de frontière est situé à 2 km mais n’ouvre qu’à 8h, nous devons donc attendre dans la gare… c’est là que nous rencontrons Marion & Adrien, un couple de Français en tour d’Amérique Latine. Le courant passe bien, on décide de passer cette journée « mission » ensemble et les quelques prochains jours aussi ! En effet, il n’y a pas de navette entre Los Antiguos, le poste de frontière argentin, celui chilien et la ville de l’autre côté Chile Chico ! En tout, plus de 15km séparent les deux villes frontière !

Vers 7h30, on se met à marcher vers le poste de frontière. Nous y arrivons 40 minutes plus tard. D’ici, on décide d’interpeller directement les voitures pour leur demander de nous avancer jusqu’à Chile Chico. Pour être plus efficaces, on se sépare en 2. Nous prenons la 1ère voiture et Adrien et Marion nous rejoignent quelques temps après.

1ère étape franchie ! 🙂 Maintenant, il faut trouver un moyen d’aller jusqu’à Puerto Rio Tranquilo, notre destination finale du jour ! Malheureusement, en basse saison, il n’y a qu’un seul bus par semaine, le vendredi, qui part à 10h. Nous sommes mercredi… et nous ne comptons pas rester à Chile Chico ! On négocie alors un transfert « privé » car 6 autres touristes comme nous veulent aussi se rendre à Puerto Rio Tranquilo. Après des informations qui se contredisent et différentes propositions, nous arrivons enfin à trouver ! Ça sera 22 000 pesos chiliens/personne (c’est trèèèès cher ! Mais nous n’avons pas le choix…)

On emprunte alors la Carretera Austral. Le trajet est assez long (4h) et la route n’est pas du tout goudronnée ! On se console avec la vue sur le lac qui est très jolie !

Minute Culture : Qu’est ce que la Carretera austral ? Il s’agit du nom donné à la route n.7 du Chili, la seule route qui traverse toute la Patagonie chilienne entre Villa O’Higgins au sud et Puerto Montt au nord. Elle fait près de 1200 km de long. Inaugurée en 1986, sa construction a été ordonnée par le général Pinochet. A plusieurs endroits, la route est coupée par les eaux (des fjords ou de l’océan) et il faut savoir que cette route n’a jamais été achevée ! Plutôt qu’une route goudronnée, c’est donc une piste caillouteuse sur certaines longues distances… Par ailleurs, mieux vaut se renseigner sur les fréquences des bus qui l’empruntent, il n’y en a pas partout tous les jours !

Arrivés à Puerto Rio Tranquilo, nous cherchons une cabane pour 4 puis nous allons nous renseigner sur les excursions à faire, et notamment les capillas Marmol. On décide de faire les capillas dès le lendemain (9000 pesos chiliens/personne) et la marche sur le glacier le jour d’après (60 000/personne). Ce sont d’ailleurs les deux seules excursions à faire par ici !

Ce petit village de 400 habitants est effectivement trèès tranquille ! Mais sa vue sur le lac General Carretera, le 2eme plus grand lac d’Amérique du Sud après le lac Titicaca, lui donne un petit charme.

Le soir, on se bat avec le wifi du coin, qui est très lent voire casi inexistant (on commence à avoir l’habitude en Patagonie), et on cuisine une bonne tartiflette ! Ça fait du bien après 4 mois loin de notre Douce France ! 🙂

Pour notre matinée aux capillas Marmol, nous avons de la chance car le soleil est de sortie ! RDV 9h au bateau. Après 20 minutes de navigation sur le lac, on arrive aux capillas, ces formations rocheuses de marbre gris et blanc façonnées par l’eau et le vent. Les reflets du soleil font ressortir les couleurs de l’eau turquoise et celles des parois. C’est vraiment magnifique ! La perfection au naturel ! 🙂

Puis on se dirige vers la « cathédrale Marmol », une étonnante formation rocheuse, plantée au milieu de l’eau.

Au bout de 2 heures d’admiration de cette Nature étonnante, nous rentrons au village. On a vraiment adoré ce bon moment ! Albane, qui rêvait de voir les capillas Marmol, n’a pas été déçue ! Un vrai coup de cœur d’Amérique latine ! Ça vaut le coup de batailler un peu pour arriver jusque là ! 😉

Le lendemain, on part explorer le glacier Exploradores dans le parc de la lagune San Rafael. Après 1h30 de route, on atteint le point de départ de la randonnée. Le chemin est parsemé de grosses roches qu’il faut escalader : ce n’est pas évident ! Mais nous avons une super guide, Valeria, qui me met en confiance et tout se passe bien ! On met 2 heures pour atteindre le glacier, on enfile alors les crampons et c’est parti ! On s’approche de plus en plus de cette immense masse blanche et glacée. C’est impressionnant de se dire qu’on marche dessus ! On entre dans des « caves de glace » : des espèces de crevasses dans lesquelles on peut s’enfoncer et admirer toutes les nuances de bleus de la glace. C’est magnifique ! Une expérience unique !

Malgré le froid, le soleil chauffe bien, ce qui nous permet de déjeuner sur la glace. Pas un bruit, nous sommes les seuls ici, au milieu des montagnes, c’est très impressionnant !

Après près de 3 heures de marche sur le glacier, nous prenons la route du retour. D’abord les fameuses grosses roches de l’aller puis le mini van. En rentrant, on est un peu vanné, c’est le cas de le dire ! Haha

Un grand MERCI à nos copains qui nous ont permis de vivre cette expérience ! Avant de partir, ils nous ont offert un “bon” pour nous offrir un petit extra et nous avons choisi de l’utiliser pour marcher sur le glacier et nous avons adoré !

Toujours pas de wifi dans la cabane mais on se réconforte avec un bon plat de pâtes (et oui, on ne change pas les bonnes habitudes de backpackers ! :p) Et on a même droit à la visite d’un chaton tout mignon qu’Albane veut garder pour la nuit, mais Christophe reste ferme et le pauvre finira sa nuit dehors…

Nous quittons Puerto Rio Tranquilo le lendemain pour rejoindre Coyhaique et se poser un peu.

Tips frontière : – N’hésitez pas à faire du stop pour passer la frontière, ça marche assez bien ! Pour éviter de marcher des heures, rester au poste de frontière et interpellez les voitures

Tips Puerto Rio Tranquilo : – Retirez du cash avant d’arriver à Puerto Rio Tranquilo car il n’y a aucun distributeur et peu de commerces prennent la carte ! – En basse saison, pas la peine de réserver l’hébergement en avance, vous trouverez des « cabañas » très facilement sur place ! – Pas ou très peu de wifi dans ce petit village ! – Pour les excursions (capillas et marche sur le glacier), n’hésitez pas à négocier ! Surtout si vous prenez les 2 avec la même agence ! – Privilégiez l’excursion aux capillas à Marmol un jour ensoleillé, vous verrez mieux les reflets de l’eau sur les parois !