Bolivie

Coup de cœur pour Isla del Sol & Copacabana !

Aujourd’hui, on part pour la Bolivie, direction Copacabana ! Pour cela, on se rend donc au terminal de bus de Puno. Notre bus est quasiment vide et il n’y a que des touristes.
Copacabana est à seulement 3h30/4h de route de Puno.

Après quelques heures de bus, nous arrivons à la frontière, nous changeons nos derniers soles péruviens par des bolivianos et hop au bureau de la frontière. Dans la queue, nous rencontrons un couple de motards qui traverse le monde à moto, pour l’instant l’Amérique du Sud et ensuite l’Europe !
Impressionnant.

Le passage à la frontière est très rapide, aucune question, aucun problème !
En remontant dans le bus, on rencontre une Française qui vit en Australie et qui voyage en Bolivie pour 1 semaine, un peu court. Nous passerons le reste du trajet à discuter et surtout à noter tous les bons plans qu’elle nous donne sur Melbourne et les alentours. À l’écouter, il faut y rester 1 mois sur place… Aie ! On a pas autant de temps (ni d’argent !) Haha

Entre le Pérou et la Bolivie, il y a 1h d’écart : quand il est 12h au Pérou, il est 13h en Bolivie. Nous n’avons plus que 5h de décalage avec notre chère France.

Arrivés à Copacabana, nous posons nos bagages et partons faire un petit tour de la ville. Elle est le point de départ bolivien pour le lac Titicaca, l’équivalent de Puno au Pérou quoi 😉 nous sommes donc toujours à 3800 mètres d’altitude !

La ville est calme et nous avons en plus un grand soleil pour nous réchauffer. Ça nous change du Pérou. <br>On en profite ! 🙂
Après une petite pause pizza dans un café très cozy, on traînasse un peu dans les parages. Il n’y a pas grand chose à faire dans la ville mais ça nous va bien d’être un peu tranquille !

Au centre de la ville, il y a la cathédrale. On est parti y faire un tour, rapide.

Devant par contre, chaque jour, à 12h, il y a toujours le même cérémoniel : le baptême des voitures. Les habitants du pays et du Pérou aussi viennent ici avec leur nouvelle voiture (ou bus ou collectivo,…) qu’ils ont décoré de guirlandes de fleurs, pour faire bénir leur voiture par le prêtre. Cela dure 5 min par voiture et à la fin, la voiture est arrosée de champagne ou de bière par son propriétaire. C’est assez amusant à voir !

Le soir, nous allons manger en ville avec Jérôme et Céline, un couple de Français, eux aussi en tour du monde mais en sens inverse : eux quittent la Bolivie pour aller au Pérou. Pendant la soirée nous ferons connaissance et échangerons nos bons plans sur les pays qu’on a chacun fait.
Et heureux hasard, ils habitent eux aussi dans le 15ème arrondissement à Paris et lui travaille aussi en cabinet d’audit ! Décidément tout le 15eme est de sortie en ce moment ! 😉

Le lendemain, après une grass’ mat’ nous partons pour Isla del Sol, à 1h30 de Copacabana en bateau, sur le lac Titicaca. Et encore des Français sur le bateau. Ça nous occupera de discuter pendant le trajet 😉

Arrivés à Isla del sol, nous posons nos bagages et partons découvrir l’île. Malheureusement, depuis bientôt un an (depuis mars 2017), la partie Nord de l’île est fermée. Cela est dû à un conflit entre les gens du Nord d’une part et les gens du sud (et du centre aussi) de l’île. Les gens du Nord auraient dynamité un éco-lodge récemment construit par les habitants du centre de l’ile. L’origine de ce drame serait dû à une inégale répartition des richesses issues du tourisme.

Du coup, il n’y a plus autant de choses que ça à voir sur l’île. Mais ça vaut quand même le coup d’y aller, pour avoir une superbe vue sur le lac Titicaca et puis on y est bien, au calme sur ce bout d’île.

L’après midi, nous nous baladons sur les hauteurs de l’île du Sud. La vue est incroyable. Différente de celle côté Pérou. Ici c’est plus nature, plus calme ! Un vrai coup de cœur ! 🙂

Le soir, nous partons dîner à Las Velas, restaurant recommandé par Agathe & Victor 😉 et aussi une référence sur Internet. Nous arrivons très tôt sur place car il y a souvent de l’attente… Et ce n’est pas peu dire. Arrivés à 18h10, nous sommes les premiers, nous ne serons servis qu’à 20h20. On a le temps de toute façon… Entre temps, la nuit est tombée et il n’y a pas d’électricité dans la salle, nous sommes éclairés à la bougie ! Là, pour le coup, c’est unique et authentique !
Nos plats, une fois arrivés, sont succulents, surtout Albane qui se régale avec les lasagnes ! Ici tout est fait maison et à la commande. C’est frais, d’où l’attente !

Ayant (enfin) mangé, nous rentrons à l’hôtel regarder Top Chef… Jusqu’à ce qu’ils nous coupent Internet ! Arf !Le lendemain, réveil tranquille. On prend notre temps. On part se balader sur les hauteurs de l’île. On profite de ce beau temps. L’île porte bien son nom 😉
Le tour fini, on commence à redescendre mais on ne veut pas prendre le même chemin. On fait donc un petit détour par un chemin indiqué sur Maps.me. Problème : le chemin retour indiqué n’existe pas finalement et nous voilà au milieu des champs de culture à essayer de retourner au port ! Haha Grand moment où nous enjambons les différentes terrasses de plantations agricoles !
En plus nous sommes en plein soleil et n’avons rien à boire ni à manger… Bravo l’organisation ! :p

Finalement après quelques péripéties, nous retrouvons un accès au village ! Ouf ! Nous serons à temps pour notre bateau de retour à Copacabana ! 😉 Cela nous aura fait une petite balade au moins 😉

On reprend donc le bateau jusqu’à Copacabana. Arrivés, nous partons illico voir le mirador sur la ville et le lac !

Encore une fois on fait confiance à Maps.me. Le chemin qu’il nous fait prendre n’existe pas encore une fois. Et nous sommes là à nous agripper à droite et à gauche pour essayer de monter en haut ! C’est sur, on a pas du prendre le bon chemin. Bien sûr, nous n’avons toujours pas acheté d’eau ! À quoi bon finalement !? 😂
Après une difficile montée, nous arrivons enfin en haut ! Et la vue est incroyable encore une fois. Nous avons une mer d’huile face à nous (bon ok c’est un lac mais on se comprend, non ?).
On a bien mérité notre coca !
Et là, Albane aperçoit des Boliviens en train de jouer au rami, avec leurs règles locales. Ni une ni deux, elle se joint à eux pour jouer ! C’est 1 boliviano la partie ! Albane me dit “Ok je gagne et ça nous paie le repas de ce soir !”. 30 minutes et 3 parties plus tard… Nous avons perdu 3 bolivianos ! Mais ce fût un moment unique : jouer au rami avec des Boliviens à 3 800 mètres d’altitude avec en fond le lac Titicaca, que demander de plus ?

Albane ayant fini de jouer, nous redescendons ensuite en ville… Par le bon chemin cette fois-ci, qui est beaucoup beaucoup beaucoup plus simple !
On va directement manger, affamés par toute cette marche et rentrons à l’hôtel préparer nos sacs pour partir le lendemain à la Paz.

Tips :
– en basse saison, pas besoin de réserver votre logement pour Isla del sol. Il y a des logements pas chers et suffisants pour une nuit. Nous avions réservé en avance. Résultat : on a payé plus cher pour finalement un service moins bien que d’autres hôtels qu’on aurait pu avoir sur place
– une nuit à Isla vaut le coup : pas grand chose à faire certes mais on a le temps de profiter comme ça !
– pour aller à Isla, prenez votre billet directement au port, vous éviterez la commission des agences
– pour aller à La Paz, ne réservez pas le bus avant. C’est 35 bobs, et départ seulement l’aprem. Allez plutôt sur la place, il y a plein de collectivos qui vont à La Paz pour 20 bobs et les départs sont très réguliers !

Bonnes adresses Isla del Sol :
– allez manger une trucha ou des lasagnes à Las Velas. Vous aurez une vue sur le lac et la cuisine est excellente. Par contre, il faut être patient mais c’est authentique !