Mexique

Découverte du Quintana Roo

Après 22 heures de voyage de Paris à Cancun, en passant par Miami, nous voilà arrivés à destination. Epuisés, nous allons directement nous coucher dans notre AirBnb.

Le lendemain, départ pour Tulum : nous achetons les billets pour le prochain bus à 9h45 (nous avions choisi notre Airbnb proche de la station de bus pour pouvoir y aller à pied). Une fois arrivés à Tulum, nous déposons les bagages dans notre hôtel (nous avons choisi se séjourner à Tulum Pueblo) et repartons directement en collectivo à Akumal pour espérer voir des tortues de mer. Une fois sur place, on se fait alpaguer de toute part pour payer un guide et voir les tortues. Sur les bons conseils de nos amis ayant déjà visité le Mexique, nous décidons de marcher un peu plus loin sur la plage pour être un peu plus tranquilles. Et c’est parti pour notre première baignade dans les eaux turquoises des Caraïbes ! A peine dans l’eau, on découvre une tortue, à quelques mètres du rivage. Elle est toute mignonne et n’arrête pas de manger le plancton ! 🙂
Une belle première journée mexicaine !

  Le lendemain, nous partons tôt pour aller visiter le site archéologique de Tulum, cette fois-ci en vélo (20 minutes depuis le centre de Tulum). Contrairement aux autres sites maya, Tulum se situe au bord de mer, ce qui lui donne un caractère unique ! Et heureusement, car le site en lui-même n’est pas exceptionnel : beaucoup de ruines, itinéraire balisé. Un peu décevant pour notre premier site maya. Nous reprenons nos vélos pour aller découvrir notre premier cenote, caractéristique de la région. Nous avons choisi « Grand cenote » (sur les bons conseils de Nico). L’entrée à 180 $Me est assez élevée mais vaut le coup car le cenote est vraiment magnifique ! On profite des eaux vertes et des petites tortues de mer (décidément !). En arrivant autour de midi, nous n’avions pas grand monde et nous avons pu barboter dans les eaux translucides : un régal !! 🙂

Après cette baignade, on se dirige dans le centre de Tulum pour goûter dans une boulangerie tenue par un Français venu s’installer au Mexique : La Fournée. Très bon éclair au chocolat et cadre très sympa à l’arrière de la boutique.

Nous partons ensuite pour Bacalar (3h de bus depuis Tulum). Ville de farniente connu pour sa lagune aux 7 couleurs. Nous avons choisi un hôtel dans le centre-ville, proche de la lagune (300m) mais il semblerait qu’il y ait pas mal d’auberges donnant directement sur la mer, ce qui nous aurait plus plu ! Le tour de la ville se fait rapidement, l’intérêt étant surtout de profiter de la lagune. Plusieurs pontons ont été aménagés sur la lagune mais peu sont gratuits… Notre hôte nous a conseillé d’aller dans me quartier de l’éco-parc mais cela ne vaut pas vraiment le coup. En se baladant, nous avons trouvé un ponton municipal gratuit, parfait pour la baignade et les photos ! 🙂

S’il y a une chose à faire à Bacalar, c’est bien le tour en bateau sur la lagune (de préférence non motorisé). Nous avons choisi de passer avec « Bacalar Sailing » de « Las Velas » : 600 $Me/personne pour 4 heures (prix unique pour toutes les compagnies). A 10 minutes en taxi du centre-ville, on arrive dans une maison colorée donnant sur la lagune. Roberto, notre captain, prépare le voilier pour notre excursion. Nous avons de la chance car nous serons seuls sur le bateau ! La visite comprend «Bird island » (mais peu d’intérêt), pirates chanal et des cenotes. De nombreux stop baignade sont prévus, ce qui nous a permis de profiter des eaux transparentes de la lagune. On a fini par un joli coucher de soleil sur l’eau. Au top !

Pour le dîner, on profite de la cuisine de notre chambre pour nous préparer des tortillas à l’avocat et des pâtes à la sauce tomate, qui sera finalement trop piquante pour nous, malgré l’indication « medio piquante » !

  Tips Tulum :
  • Ne pas payer pour voir les tortues malgré l’insistance des locaux sur la plage, il n’y a pas de filet donc elles se baladent comme elles veulent ! N’hésitez pas à marcher un peu plus loin sur la plage pour les apercevoir et éviter la foule de touristes !
  • N’hésitez pas à arriver tôt aux cenotes car après midi, il y a beaucoup de monde !
Tips Bacalar :
  • Loger sur la lagune pour en profiter au maximum et avoir un accès direct à un ponton
  • Faire un tour de bateau non motorisé sur la lagune